Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers les mots de passe mais en contrepartie je demande une contribution aux frais de publication : 1.38€ par mot de passe par PayPal. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par jbicrel

Dans cette présentation des voyages chez les Romains se sont glissés trois grossiers anachronismes. Bravo à Thibault qui remporte in extremis le 1er point joker des vacances, grâce aux trois anachronismes du texte :

Bien que les voyages n'aient jamais été faciles, les Romains n'ont pas hésité à accomplir de fréquents et longs déplacements. Il existe à l'époque des cartes et des guides comparables aux nôtres.

Les Romains voyagent à cheval, en usant de l'éperon (calcar) et la monture peut être louée dans une hôtellerie. Ils peuvent aussi voyager en "véhicules portatifs" : chaise à porteurs (sella gestatoria) où l'on est assis de manière à pouvoir écrire : litière (lectica) où l'on est couché sur des coussins et porté par des esclaves robustes, parfois même par des affranchis ou par des citoyens pauvres. Ils peuvent encore voyager en véhicules tractés par deux ou quatre chevaux que ce soient des véhicules à deux roues (carpentum), des berlines à quatre roues motrices _ce sont les chevaux et non le mécanisme des roues qui font mouvoir (moveo qui a donné motum donc moteur, motrice) les berlines _ (raeda) ou des cabriolets à cabine d'acier _d'osier ! (les Romains ne pouvaient pas fondre le fer pour produire l'acier) (cisum). Et bien sûr, ils peuvent voyager par voie maritime en prenant place comme voyageurs (vectores) sur des navires de commerce ou même en empruntant leur yacht personnel _galère personnelle (triremis lusoria)

Les Romains ont des villégiatures d'été (Tibur, Tusculum) et d'hiver (Tarente) , beaucoup ont une villa personnelle et les voyages en Grèce, à Athènes, à Rhôdes sont la règle pour les jeunes gens de la bonne société.

Sur le trajet, ils séjournent dans des hôtelleries (mansiones, caupones), chez des amis ou encore sous la tente.

[Récréation] L'énigme des vacances de février
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gestin thibault 21/02/2016 10:22

Voici la réponse à l'énigme :berlines à quatre roues motrices, cabriolets à cabine d'acier, yacht.

jbicrel 21/02/2016 10:45

Super ! bravo Thibault. Pourquoi donc n'es-tu pas latiniste ?

rifflard 10/02/2016 17:32

Les trois grossiers anachronismes :

- BERLINE (Il n'y avait pas de berline en ce temps).?
- MOTRICE (Les roues motrices n'existaient pas, elles avaient des roues ferrées)
en latin Raeda transport de personnes 4 roues, plusieurs bancs, tiré par des mulets , des bœufs, des chevaux conduits par le raedarius).

- LE YACHT (n'existait pas) en ce temps, en latin triremis lusoria était navire de guerre

ROUAULT Justine 09/02/2016 23:20

Le 1er anachronisme est " Il existe à l'époque des cartes et des guides incomparables". Le second anachronisme est "en empruntant leur yacht personnel". Le dernier anachronisme est " ou encore sous la tente".