Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers l'accès aux séquences en échange d'1 euro 38 pour participer à la gestion du blog. Pour cela, j'ai créé un compte https://www.paypal.com/paypalme/jbicrel et jai aussi une app Paylib pour smarthphone (demandez-moi le numéro)

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par jbicrel

Avec au moins six de ces trois fois six mots, qui, le premier saura écrire un texte de soixante mots, en prose ou en vers, poétique, autant que faire se peut ? Mais attention ! toute fantaisie orthographique est à proscrire !

colère, filigrane, ciste, Rubicon, funambule, lune,

azuré, camus, exsangue, secret, étrange, acidulé

effleurer, arracher, franchir, arroser, contempler, songer,

Une sucette des vacances de Pâques pourra récompenser les trois premiers. Échange possible contre  un point joker. Justine et Loana ont toutes deux remporté une sucette ou un point joker selon leur décision.

Bravo à toutes les deux, leurs jolis petits textes méritent bien de gagner un peu de pérennité en se faisant héberger sur Libellulus.

 

[Récréation] L'énigme des vacances de Pâques
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LOANA 08/05/2015 16:06

Moi aussi, je préfère le point joker


Merci.

ROUAULT Justine 01/05/2015 11:14

Je préfèrerais un point joker.

jbicrel 01/05/2015 12:53

D'accord. Bonne fête du travail et à bientôt

Rifflard 12/04/2015 17:19

Sous le ciel azuré, je contemple ce très joli bassin méditerranéen. Le parfum des cistes qui bordent le littoral nous enchante.

Au crépuscule, je franchis ce très beau port côtier le Rubicon. la lune dessine dans les eaux claires de la rivière son reflet.

Une étrange émotion m'envahit et je reste là, à songer à l'extraordinaire beauté de ce paysage.

ROUAULT Justine 11/04/2015 18:40

En 2008, un funambule du nom de Stéphane longeait le Rubicon en contemplant les nombreuses cistes azurées. Les marguerites blanches manquaient d’eau, alors Stéphane décida de les arroser. En les aspergeant de l’eau du fleuve, il se demanda pourquoi la lune était-elle un satellite terrestre car elle aurait aussi bien put être une étoile ou une planète du système solaire.

JBicrel 27/04/2015 23:16

Belle réussite mais attention les cistes azurés devraient être masculins et le participe du verbe pouvoir ne prend pas de t car au féminin il ne fait pas p***