Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers l'accès aux séquences en échange d'1 euro 38 pour participer à la gestion du blog. Pour cela, j'ai créé un compte https://www.paypal.com/paypalme/jbicrel et jai aussi une app Paylib pour smarthphone (demandez-moi le numéro)

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par JB

Nous avons évoqué en cours les "Etats unis d'Europe" à propos de Thésée qui veut fédérer les "menus bourgs" qui se disputaient "l'hégémonie" afin d'établir ainsi une  paix durable. N'oublions pas qu'André Gide a publié son oeuvre en 1946.
Je vous disais que Churchill (est-ce bien ce que je vous ai dit ?) devait être l'auteur de la formule "les états unis d'Europe" et en effet, dans le célèbre discours de Zurich en 1946, il dit que le "remède" aux conflits qui déchirent périodiquement les pays européens
"consiste à reconstituer la famille européenne,  ou tout au moins la plus grande partie possible de la famille européenne,  puis de dresser un cadre de telle manière qu'elle puisse se développer dans la paix, la sécurité et la liberté. Nous devons ériger
quelque chose comme les États-Unis d’Europe. C'est la voie pour que des centaines de millions d'êtres humains aient la possibilité de s'accorder ces petites joies et ces espoirs qui font que la vie vaut la peine d'être vécue"

Le dicours complet est accessible là.
Les liens avec le discours de Thésée sont transparents, non ?

Mais il semble bien qu'un écrivain, et pas n'importe lequel, Victor Hugo lui-même, soit l'auteur de cette belle formule
dans son discours de 1849 :

"Un jour viendra où l'on verra ces deux groupes immenses, les États-Unis d'Amérique, les États-Unis d'Europe, placés en face l'un de l'autre, se tendant la main par-dessus les mers,..."
                                                                                                                                                              photo : André Gide en 1893
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article