Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par J.Bicrel

Nulli nocendumst ; siquis vero laeserit,foxstorkbarlow 400

multandum simili jure fabella ammonet.

Vulpes ad cenam dicitur ciconiam

prior invitasse, et levi liquidam in marmore

posuisse sorbitionem, quam nullo modo

gustare esuriens potuerit ciconia.

Quae vulpem cum revocasset, intrito cibo

plenam lagonam posuit ; huic rostrum inserens

satiatur ipsa et torquet convivam fame.

Quae cum lagonae collum frustra lamberet,

peregrinam sic locutam volucrem accepimus :

"sua quisque exempla debet aequo animo  pati."

Phèdre, Fables, I, 26  
 
   

Traduction linéaire :

Il ne faut nuire à personne; mais si quelqu'un vous offense, il faut lui rendre la pareille, comme nous y engage cette fable.
Un renard, dit-on, invita le premier une cigogne à dîner et lui servit sur un plat creux une bouillie claire à laquelle, malgré sa faim, elle ne put absolument pas goûter. La cigogne à son tour invita le renard et lui servit un hachis dans une bouteille. Elle y introduit son bec et se rassasie, tandis qu'elle fait subir à son convive la torture de la faim. Comme il léchait en vain le col de la bouteille, l'oiseau voyageur lui tint, dit-on, ce langage : « Il faut savoir souffrir avec patience ce dont on a donné soi-même l'exemple.

 

Cette fable inspirée de celle d'Esope est à l'origine de la fable de La Fontaine, Le Renard et la cigogne. 

Ce sera dans cette séance l'occasion de revoir les deux premières déclinaisons en apprenant à utiliser les adjectifs et de découvrir ce que mangeaient les Romains.

                                                                     

Commenter cet article