Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par J.Bicrel

Que mangeaient les Romains au début de notre ère ?

263165630_ba520150c8.jpg

Quels étaient leurs problèmes de santé ?

Comment vivaient les riches ? Les pauvres ?

  

Une partie des réponses à ces questions se  trouvent dans des squelettes d’habitants d’Oplontis, une petite ville située à quelques encablures de la célèbre Pompéi.

 

Les squelettes, trouvés dans une cave, sont ceux d’habitants de la ville qui s’y sont réfugiés en 79, quand le Vésuve a détruit ces villes du sud de l’Italie. Ils pensaient que cette cave les abriterait des cendres volcaniques, mais ils y périrent, comme des milliers d’autres personnes. Retrouvés dans les années 1980, ces squelettes sont restés en bon état, malgré les deux millénaires qui séparent la mort de leurs propriétaires et les fouilles archéologiques.


Age. Premier enseignement livré par ces cinquante squelettes : les Romains de l’époque n’étaient pas plus petits que les Napolitains d’aujourd’hui, et il y avait beaucoup de personnes âgées parmi les personnes mortes dans cette cave. “La vérité, c’est que l’enfance était une période dangereuse de la vie. Toutes sortes de maladies contre lesquelles nous sommes vaccinés aujourd’hui ou que l’on peut soigner avec des antibiotiques faisaient des ravages. Seulement la moitié des enfants passaient l’âge de 10 ans. Mais passé le cap des 10 ans, on pouvait envisager une espérance de vie raisonnable, dans l’acception actuelle du terme”, explique la BBC.

   

Maladies. Les maladies infectieuses laissent des traces sur les restes d’un humain et notamment dans l’émail des dents. Les scientifiques qui ont étudié ces vestiges se sont ainsi aperçus que des jumeaux étaient très probablement atteints d’une syphilis congénitale. “Si cette découverte était confirmée, elle invaliderait l’hypothèse selon laquelle cette maladie a été importée en Europe du Nouveau Monde découvert par Christophe Colomb à la fin du XVe siècle“, remarque le média public britannique.

 

Alimentation. Selon ces recherches et celles effectuées dans les égoûts d’Herculanum, une ville proche, il n’y avait qu’une différence ténue entre l’alimentation des riches et celle des pauvres à cette époque : “Les personnes ordinaires avaient un régime fabuleux : oursins, figues, œufs et poulet.”

Info BBC traduite et publiée par Bigbrother le 14/12/10

Commenter cet article