Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers l'accès aux séquences en échange d'1 euro 38 pour participer à la gestion du blog. Pour cela, j'ai créé un compte https://www.paypal.com/paypalme/jbicrel et jai aussi une app Paylib pour smarthphone (demandez-moi le numéro)

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par J.Bicrel

Etape 2 : les représentations du monde, le divin et le merveilleux

Chapitre 6 : Mundi Aetates _ Les âges du monde

1. Lecture : De la naissance du monde à l'âge de fer : extraits des  Métamorphoses d'Ovide et des Fables d'Hygin, tableau de Brueghel et bas-relief de Tyrsa.

2. civilisation : Les mythes des origines

3. Étude de la langue : le parfait de l'indicatif et de l'infinitif, voix active

4. lexique et étymologie

Source principale : manuel Hachette Quid novi ?

 

brueghel-le-paradis.jpg

 

Le Paradis terrestre et le péché originel par Jan Brueghel (1568-1625)_ source : réunion des musées nationaux

 

bas-relief_age-de-fer.jpg

Bas-relief de Tyrsa en Turquie, IVe s av JC, musée historique de Vienne

 

Qu'ils soient Mésopotamiens, Hébreux, Grecs ou Romains, les hommes entre le 3e millénaire et le 1e siècle avant JC, ont estimé qu'après le chaos originel, une puissance divine a organisé et peuplé le monde.

Selon les Grecs et les Romains, la civilisation des hommes (homo, hominis, M) n'a cessé de se dégrader passant de l'âge d'or, à l'âge d'argent, d'airain puis de fer jusqu'à ce que Dieu chez les Hébreux, Zeus chez les Grecs, Jupiter chez les Romains n'ordonne (jubeo, jubes, jubere, jussi, jussum) de déclencher le déluge pour anéntir l'espèce (genus, generis, N) humaine (humanus, humana, humanum) et, avec Noé, chez les Hébreux, un homme (vir, viri, M)  et une femme (mulier, mulieris, F) nommés Deucalyon et Pyrrha, chez les Grecs et les Latins, préparer une nouvelle génération.

Et voici comment les Grecs mais aussi les Romains se figuraient le commencement du commencement.

 

 

et enfin un fragment de fresque du XVIe s. représentant Deucalion et Pyrrha jetant des pierres (http://www.vroma.org/)

[Option latin] 5e/4e : Mundi aetates
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article