Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers les mots de passe mais en contrepartie je demande une contribution aux frais de publication : 1.38€ par mot de passe par PayPal. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par J.Bicrel

Le chapitre 2 de votre année de 3e présente des enjeux de trois types :


-linguistiques : il s'agit d'apprendre ou de revoir à travers textes et exercices

  • les temps primitifs et les conjugaisons de l'infectum
  • conjugaison à la voix active au présent, au parfait, à l'imparfait, au futur
  • formation et emploi du superlatif de supériorité

- littéraires : il s'agit de lire quelques textes authentiques dont  

  • un extrait de la première Catilinaire (manuel p58) : entraînement à la version

-culturels : à travers des textes étudiés, des recherches documentaires et des exposés, il s'agit de découvrir (sujets à télécharger)

  • Cicéron, sa vie, sa carrière, son oeuvre 
  • l'éloquence à Rome, ses fonctions et objectifs, ses techniques et ses règciceron.jpgles
  • la justice, le système judiciaire à Rome.

Pour cela vous disposez de divers outils : votre  manuel Nathan 3e, son memento grammatical, son lexique latin/français, ses cartes, sa frise historique, sa présentation des grands auteurs et sur ce blog, divers articles de la catégorie "option latin", le dictionnaire Gaffiot latin/français et, à mesure de notre avancée des liens qui deviendront actifs dans cet article.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article