Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers les mots de passe mais en contrepartie je demande une contribution aux frais de publication : 1.38€ par mot de passe par PayPal. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter.

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par J.Bicrel

Le passage de la 3e à la 2e en français peut sembler un peu abrupt à ceux qui ne sont pas informés ou à ceux qui n'ont pas bénéficié de l'expérience de leurs aînés et par extension, à leurs parents. Pour moi qui enseigne depuis longtemps en collège et en lycée, le passage va de soi mais le risque est de perdre de vue les difficultés que rencontrent peut-être certains élèves et d'oublier dans le travail avec les collègues que nous n'avons pas tous en tête l'évolution du français du collège en 2e.

 

Ces travaux publiés sur le site de l'académie de Rouen sont une bonne base de réflexion même s'ils sont antérieurs à la réforme mise en oeuvre en 2nde en 2011 :

 

1. Comment évolue le questionnement pour l'analyse du texte littéraire de la 3e à la 1e : l'exemple du travail sur un extrait de L'Assommoir d'Emile Zola 

celui d'un travail sur l'exposition de l'Ecole des Femmes

et encore celui d'un travail sur l'acte II, scène 5 de Phèdre


2. Comment progresse la mise en oeuvre des compétences de la 3ème à la 1ère dans les quatre grands domaines du français  :

- lecture

- écriture

- langue

- histoire littéraire

 

Qu'en pensez-vous ?

graphique_de_progression.jpg

 

source de l'image : site.xpres.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article