Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par JB

Troisième "colle" pour les 1eres ES mais rien n'empêche les 3e ou les 5e de répondre avant eux :

L'une des approches possibles pour l'analyse littéraire est l'étude de la syntaxe et cette connaissance de la syntaxe est l'un des principaux moyens pour comprendre le sens d'un texte sans se tromper.


Alors voici la nouvelle "colle". Quelle est la fonction grammaticale précise des adjectifs soulignés dans cet extrait tiré des Réflexions diverses de La Rochefoucauld ?

"
Combien y a-t-il d'hommes qui vivent du sang et de la vie des innocents; les uns comme des tigres, toujours farouches et toujours cruels ; d'autres comme des lions, en gardant quelque apparence de générosité; d'autres comme des ours, grossiers et avides; d'autres comme des loups, ravissants et impitoyables; d'autres comme des renards, qui vivent d'industrie et dont le métier est de tromper !"

Si vos connaissances grammaticales vous paraissent trop incertaines, consultez d'abord cette page du blog.

 

 

Comme d'habitude, la première bonne réponse postée ici en commentaire sera publiée sur ce blog. 

 

Une semaine que cette colle est en ligne, une dizaine de réponses et ... pas une seule réponse juste ! La situation est préoccupante ....

Ces six adjectifs sont tous en fonction d'attribut du sujet "les uns" (c'est à dire certains hommes) d'abord et dans les propositions suivantes, "d'autres" (c'est à dire d'autres hommes) :   le groupe verbal "vivent..." n'est pas répété mais c'est ce verbe vivre sous-entendu qui sert de lien entre sujets et attributs du sujet. On peut bien sûr admettre que puisque le verbe n'est pas répété, ces adjectifs sont en fonction d'épithètes de "les uns' et "d'autres mais ce sont alors des épithètes détachées par la virgule (tout à fait essentielle ici): les animaux n'interviennent ici par conséquent que comme comparants dans des comparaisons où ce les hommes qui sont comparés.


Il fallait donc comprendre que beaucoup "d'hommes vivent du sang et de la vie des innocents; les uns  (vivent) toujours farouches et toujours cruels ; d'autres (vivent) en gardant quelque apparence de générosité; d'autres (vivent) grossiers et avides; d'autres (vivent) ravissants et impitoyables !"

L'attribut s'accorde avec le sujet, l'épithète détachée avec le nom ou pronom qu'elle qualifie : pour vérifier que ces adjectifs sont attributs ou épithètes détachées, passons le sujet au féminin singulier : Combien y a-t-il de femmes qui vivent du sang et de la vie des innocents; les unes comme des tigres, toujours farouches et toujours cruelles ; d'autres comme des lions, en gardant quelque apparence de générosité; d'autres comme des ours, grossières et avides; d'autres comme des loups, ravissantes et impitoyables; d'autres comme des renards, qui vivent d'industrie et dont le métier est de tromper !"


A retenir :

 

fonctions

Caractéristiques et exemples

Natures possibles

 

L'épithète (liée ou détachée)

Elle suit ou, parfois, précède immédiatement le nom auquel elle se rattache : de bons résultats, des résultats satisfaisants.

 

Quand elle est séparée du nom, le plus souvent par une virgule, elle est appelée épithète détachée : Fini, ce travail sera utile.

 

Bons et satisfaisants sont deux épithètes liées de « résultats »

 

Elle prend le genre et le nombre du nom dont elle est l'épithète : de bons résultats, une bonne solution, un bon gâteau...

 

 

Dans certains cas, notamment lorsqu'elle se rapporte à un pronom, l'épithète est introduite par la préposition de.

 

Il n'y a rien de plus beau. (l'épithète beau se rattache au pronom rien).

 

Reste-t-il encore une place de libre ? (libre est épithète de place).

L'épithète peut être :

 

Un adjectif qualificatif :

Une belle soirée.

 

Un adjectif relationnel :

Une année scolaire

 

Un verbe au mode participe :

Une soirée réussie. 

 

L'attribut du sujet ou du complément d'objet

L'attribut donne des informations sur le sujet ou le complément d'objet par l'intermédiaire d'un verbe Les verbes qui peuvent réaliser ce lien sont nombreux. Le principal est "être" mais on peut rencontrer devenir, demeurer, rester (idée de continuité), paraître, sembler, se montrer, passer pour, etc. (idée d'apparence), s'appeler, se nommer, être choisi (idée de désignation). Enfin, de nombreux verbes d'action peuvent être attributifs. Il suffit que l'intention les rapproche de "être" (mourir, régner, venir, tomber, arriver) :

Il tomba malade. Il arriva fatigué.

 

Malade et fatigué sont attributs du sujet « il »

 

L'attribut s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte : sujet ou complément d'objet. Si l'attribut se rapporte à plusieurs noms coordonnés, il se met au pluriel.

 

Il est responsable : nous l'avons élu délégué.

délégué est attribut du complément d'objet « l' », masculin singulier.

 

Elle est déléguée.

Déléguée est attribut du sujet « elle »

L'attribut peut être :

- un nom : Son fils est médecin;
- un adjectif : Son fils est grand;
- un pronom : Ce livre est celui que j'avais perdu:
- un adverbe : Ce livre est bien;
- un infinitif : Souffler n'est pas jouer. Cette voiture est à vendre;
- une proposition : Son idée est qu'il faut poursuivre.

 

Commenter cet article

treintafouire 22/05/2009 19:07

je tombe par hasard sur ce blog , et hop ! dans mes Marques pages, car je crois que j'aurai bien besoin de lire certains articles s'y trouvant . ^^ 

JB 23/05/2009 10:23


Bienvenue !