Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Internet : capable du meilleur et du pire

Internet : un outil formidable et indispensable

Internet a résolument modifié nos habitudes et notre façon de vivre. Tout ou presque peut être réalisé sur le Net : s'informer, partager, acheter, vendre, jouer, apprendre, discuter, regarder la télévision, écouter la radio, ou encore faire des rencontres..
C'est un formidable outil de communication et de connaissance, relié à un puissant mécanisme d'information et de diffusion. Pour ceux qui connaissent et utilisent Internet, le progrès apporté par cette technologie est indéniable. Plus qu'un outil, Internet est devenu, notamment pour beaucoup de jeunes, un véritable mode de vie, d'être, et d'avoir !
Ils jouent, téléchargent, s'informent et communiquent entre eux, mais aussi avec d'autres qu'ils ne connaissent pas.
Internet permet aux jeunes de chercher des réponses à toute question, et de trouver une réponse qui n'est pas forcément celle que les parents auraient donnée, mais aussi de se faire passer pour quelqu'un d'autre, se créer un personnage, se désinhiber, etc.

Les risques à connaître pour mieux les éviter

Identifier les risques

Internet a aussi ses zones d'ombres. Les dangers existent, comme partout, et il est primordial de les identifier afin que nos enfants ne soient notamment pas exposés à des contenus inappropriés, violents, manipulateurs (images choquantes, jeux vidéos, propos déplacés, courants sectaires...).
Avec la progression de la technique (après le blog, le vlog : blog avec vidéo) les dangers évoluent eux aussi.
Le blog : de plus en plus de jeunes s'exposent sur le Net à travers ce « journal intime » (visible par des millions d'internautes !) sur lequel figurent trop souvent des informations personnelles mais aussi des photos.
Il est très facile d'identifier un enfant grâce aux éléments qu'il laisse sur un blog. Il s'agit là d'un véritable repère pour les individus mal intentionnés qui veulent rentrer en contact avec des plus jeunes. Une photo, reprise sur un blog par un pédophile peut être utilisée pour intégrer ce visage d'enfant dans une photo pornographique. Ainsi la vraie victime mineure du cliché pornographique ne sera pas identifiée, et c'est pendant des années que le document circulera sur Internet avec le visage de l'enfant.
Les jeux en réseau sur Internet permettent aux jeunes d'aujourd'hui de se connecter avec d'autres joueurs de n'importe quel fuseau horaire, pour des parties à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Certains adolescents deviennent véritablement dépendants et se relèvent la nuit pour jouer à l'insu de leurs parents. Une des raisons pour lesquelles l'ordinateur ne doit pas être dans la chambre de l'enfant.
Enfin, sur Internet, espace de libre expression, on trouve aussi le vrai comme le faux. Comme dans la vraie vie, nous devons tous apprendre (les jeunes avec l'aide des adultes) à vérifier leurs sources et à questionner la pertinence des informations trouvées : tout ce qui est écrit n'est pas forcément exact.

On ne sait jamais qui est réellement derrière un écran !

Voir aussi...

Dans les tchats destinés aux mineurs (espaces de discussion sur Internet), où se côtoient des internautes qui font connaissance derrière leur écran d'ordinateur, nombre d'individus se font passer pour ce qu'ils ne sont pas, notamment des adultes modifiant leur identité pour devenir au cours d'un tchat, un enfant de 13 ans, recherchant de nouveaux amis.
Les rendez-vous pris à travers ces réseaux où tout le monde est à la base anonyme, peuvent parfois être dangereux.
On ne le répètera jamais assez : un pseudo peut cacher n'importe qui.

Il faut toujours être vigilant et ne pas penser que, sous prétexte que l'interlocuteur utilise les mêmes expressions, a les mêmes préoccupations et les mêmes centres d'intérêt, c'est forcément un jeune du même âge.

Pour cette même raison d'anonymat, Internet est un formidable désinhibiteur qui peut permettre à un enfant de sortir de sa timidité mais aussi de se construire un personnage plus âgé, plus émancipé, pour provoquer des réactions. Ces réactions peuvent être crues, en général à connotations sexuelles ; pour peu qu'on y ajoute une webcam et votre adolescent(e) réservé(e) peut se transformer en exhibitionniste, filmé(e) à son insu et retrouver ensuite ses débuts cinématographiques sur Internet.

La protection passe par la prévention

La meilleure des préventions consiste donc à sensibiliser l'enfant, à l'avertir de ce à quoi il peut être confronté sur Internet : images choquantes, pornographiques et/ou violentes sont faciles d'accès. Il faut donc prévenir le mineur qu'il peut y être confronté et qu'il n'en est pas responsable. Si cela lui arrive, il doit en parler rapidement à un adulte en qui il a confiance, afin d'éviter d'être trop marqué par ces images ou de culpabiliser.
En ce qui concerne les chats, si la majorité des utilisateurs n'a pas de mauvaises intentions, le danger existe. Un individu malveillant qui souhaite rencontrer un enfant a aujourd'hui bien davantage de facilités à le faire sur Internet qu'à la sortie de l'école. L'anonymat d'Internet permet à n'importe qui de se faire passer pour l'ami(e) idéal de votre enfant pour à terme (parfois plusieurs mois d'approche) lui proposer un rendez-vous. Il est essentiel d'alerter les mineurs sur ce point : on ne se rend jamais seul à un rendez-vous pris sur Internet, on prévient toujours un adulte de confiance et on se rencontre dans un lieu public.
Attention aux webcams, qui peuvent enregistrer et diffuser toutes les images. Une webcam à la maison ne doit être branchée qu'à bon escient, c'est-à-dire pour communiquer avec des personnes que l'on connaît dans la vie réelle.

Des lois à respecter !

Voir aussi...

Faut-il vraiment mettre une photo de soi sur Internet ? S'exposer sur Internet, c'est s'exposer sur un espace public, et montrer sa vie privée -voire celle des autres- à quantité de « lecteurs ».
La législation est très claire sur la vie privée et le droit à l'image : quand on veut laisser des photos sur un site ou un blog, il faut avoir une autorisation écrite de la personne photographiée et de ses parents si elle est mineure. Si l'un d'entre eux s'aperçoit que la photo de son enfant circule sur le Net sans son consentement, une plainte peut être déposée.

Garder son esprit critique

Voir aussi...

Apprenez à vos enfants à utiliser Internet avec discernement. A titre d'exemple :
- rechercher les informations en vérifiant leurs sources et à questionnant la pertinence des informations trouvées, pour ne pas confondre par exemple une biographie romancée sur un blog personnel avec la biographie officielle sur un site encyclopédique,
- se forger son opinion en croisant les informations,
- ne pas laisser ses coordonnées ni son adresse email à n'importe qui, même s'il y a promesse de cadeau à la clef,
- se demander qui est exactement celui avec lequel on parle.

Le contrôle parental, un outil de protection indispensable mais non suffisant

Voir aussi...
  • Test Filtra
    Résultats comparatifs de plusieurs dizaines de logiciels de contrôle parental

Enfin, n'oubliez pas d'installer un système de contrôle parental. S'ils ne sont pas fiables à 100%, les logiciels de contrôle parental sont pour certains très performants, faciles d'utilisation et actionnables gratuitement chez votre fournisseur d'accès. Aujourd'hui, au-delà du filtrage, les logiciels permettent aussi de limiter les heures de connexion par jour et en cumul par semaine, définir les plages horaires de connexion, les applications accessibles etc.

Mais ne perdons jamais de vue que rien ne remplacera la vigilance d'un adulte et qu'il n'est pas nécessaire d'être informaticien averti pour protéger et informer les enfants des dangers d'Internet. Action Innocence France Mise à jour : 01/09/2006

En savoir plus...

internetsanscrainte.fr
- Tous droits réservés - 2006 -
Diffusé après autorisation reçue le 22 avril 2008 formulée en ces termes :
Nous avons bien reçu votre message et nous vous remercions de l'intérêt que 
vous portez à notre action. 
Nous vous autorisons à reproduire le contenu de cet article sur votre blog 
et uniquement sur ce support à condition : 
- de le reproduire dans son intégralité, sans coupure ni déformation 
- de préciser que ce contenu a été rédigé par l'association Action Innocence 
et de faire un lien vers notre site www.actioninnocence.org 
Sincèrement.
Véronique Fima-Fromager, Responsable Action Innocence France

Commenter cet article

law dissertation 07/01/2010 11:19


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_____________________

law dissertation