Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers l'accès aux séquences en échange de 2€ pour participer à la gestion du blog. Pour cela, j'ai créé un compte https://www.paypal.com/paypalme/jbicrel et jai aussi une app Paylib pour smarthphone (demandez-moi le numéro)

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais en echange d'une participation aux frais de 2 euros. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

 

 

 

 

 

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par jbicrel

Le point joker revient à Loane, Marilou, Marc et Mathilde qui ont su distinguer les propositions de cet extrait (les réécrire l'une sous l'autre et donner leur nature ) puis nommer l'auteur et donner le titre de la nouvelle d'où il provient et enfin dire ce qui est implicite dans ce passage. Bravo à tous les quatre ! Et pour les autres, tentez votre chance avec l'énigme de la 45e semaine !

À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua. Il jeta ses bras dans l'air, tournoya comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.

Pour vous entraîner à identifier les propositions, profitez des jeux sérieux que je vous ai concoctés là : http://rienquepourvous.net/2016/03/college-4e-jeux-serieux-pour-revoir-la-construction-des-phrases.html

image : Oiseau mort, eau-forte de Charles Pinet (8,6 x 13,3 cm)

[Récréation] L'énigme de la 44e semaine
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
[À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. ]phrase simple<br /> [Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua.]phrase complexe subordonnée <br /> [Il jeta ses bras dans l'air, tournoya]phrase complexe juxtaposés <br /> [comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.]phrase complexe coordonnées <br /> L'auteur est didier daeninckx<br /> Le titre de la nouvelle est le salaire du sniper
Répondre
J
Oh ! tu confonds phrase et proposition !
M
énigme de la semaine 44 :<br /> -A sa demande Yochka escalada de bonnes grâce les pierres érodées. (proposition indépendante) <br /> -Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel (proposition principale)<br /> -quand le coup de feu claqua. (proposition proposition subordonnée)<br /> -Il jeta ses bras dans l'air (proposition indépendante juxtaposée)<br /> -, tournoya comme un oiseau blessé (proposition indépendante juxtaposée)<br /> -et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce. (proposition indépendante coordonnée)<br /> L'extrait est tiré de la nouvelle "Le salaire du sniper" de Didier DAENINCKX.<br /> Ce qui est implicite dans cet extrait c' est le meurtre de Yochka
Répondre
J
Parfait, bravo !
R
Bonjour <br /> -à sa demande yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées =proposition indépendante <br /> -son corps se découpait à contre-jour dans le ciel =proposition principale<br /> - quand le coup de feu claqua =proposition subordonnée <br /> - il jeta ses bras dans l'air, tournoya = proposition principale <br /> - comme un oiseau blessé.=proposition subordonnée <br /> - et s'abbatit au pied-de-biche jean-Yves Delorce. = proposition de coordination <br /> <br /> L'auteur de cette nouvelle est Didier daeninckx <br /> Le titre de cette nouvelle est le salaire du sniper que j'ai trouve dans le cahier1, partie les chapitres étudiés <br /> Et ce qui implicite dans ce passage est la mort de yochka
Répondre
J
- il jeta ses bras dans l'air, tournoya = deux verbes conjugués donc deux prpositions<br /> - comme un oiseau blessé.=pas de verbe donc pas de proposition
M
À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées: proposition indépendante<br /> Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua:proposition principale et proposition subordonée de temps.<br /> Il jeta ses bras dans l'air, tournoya comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce:1 proposition indépendante+ 2 propositions indépendantes coordonnées.<br /> <br /> il s'agit d'un extrait du "salaire du sniper" de d. daeninckx<br /> Ce qui est implicite c'est la manipulation du jeune homme dont se sert le reporter pour faire de l'audimat.
Répondre
J
Parfait, bravo !
H
À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées.<br /> Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel <br /> quand le coup de feu claqua.<br /> Il jeta ses bras dans l'air,<br /> tournoya comme un oiseau blessé<br /> et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.<br /> L'auteur est Charles Pinet et le titre est oiseau mort, eau-forte.<br /> On comprend dans cet extrait que l'enfant va mourir a la fin.
Répondre
J
C'est exact jusqu'... à (avec un accent) la fin, oui. Mais tu devais donner la nature des propositions aussi puisque tu as appris à le faire.
M
à sa demande Yoshka escalada de bonne grâce les pierres érodées.<br /> proposition indépendante<br /> son corps se découpait à contre-jour dans le ciel<br /> proposition principale<br /> quand le coup de feu claqua<br /> proposition subordonnée <br /> il jeta ses bras dans l'air,<br /> proposition principale<br /> tournoya comme un oiseau blessé<br /> proposition juxtaposée <br /> et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce<br /> proposion coodonnée<br /> Ces propositions viennent de la nouvelle de Didier Daenincks "le Salaire du Sniper"<br /> Ce qui est implicite dans ce passage est le fait que Yoshka se fait tuer lorsqu,il tombe à cause du coup de feu
Répondre
J
Parfait mais en plus d''être juxtaposée et coordonnée les deux dernières propositions sont aussi indépendantes.
R
À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. (proposition indépendante)<br /> Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel (proposition principale)<br /> quand le coup de feu claqua. (proposition subordonnée)<br /> Il jeta ses bras dans l'air, (proposition indépendante)<br /> tournoya comme un oiseau blessé (proposition indépendante)<br /> et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce. (proposition indépendante)<br /> Ce texte a été tiré de la nouvelle « Le Salaire du Sniper » écrit par Didier Deaninckx.<br /> La dernière phrase est implicite car il est sous-entendue que Yochka est mort.
Répondre
J
Parfait mais on écrit "il est sous-entendu" sans e