Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

Le point joker revient à Loane, Marilou, Marc et Mathilde qui ont su distinguer les propositions de cet extrait (les réécrire l'une sous l'autre et donner leur nature ) puis nommer l'auteur et donner le titre de la nouvelle d'où il provient et enfin dire ce qui est implicite dans ce passage. Bravo à tous les quatre ! Et pour les autres, tentez votre chance avec l'énigme de la 45e semaine !

À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua. Il jeta ses bras dans l'air, tournoya comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.

Pour vous entraîner à identifier les propositions, profitez des jeux sérieux que je vous ai concoctés là : http://rienquepourvous.net/2016/03/college-4e-jeux-serieux-pour-revoir-la-construction-des-phrases.html

image : Oiseau mort, eau-forte de Charles Pinet (8,6 x 13,3 cm)

[Récréation] L'énigme de la 44e semaine

Commenter cet article

Anaelle 11/11/2016 14:54

[À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. ]phrase simple
[Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua.]phrase complexe subordonnée
[Il jeta ses bras dans l'air, tournoya]phrase complexe juxtaposés
[comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.]phrase complexe coordonnées
L'auteur est didier daeninckx
Le titre de la nouvelle est le salaire du sniper

jbicrel 11/11/2016 16:34

Oh ! tu confonds phrase et proposition !

mathilde 4B 07/11/2016 18:35

énigme de la semaine 44 :
-A sa demande Yochka escalada de bonnes grâce les pierres érodées. (proposition indépendante)
-Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel (proposition principale)
-quand le coup de feu claqua. (proposition proposition subordonnée)
-Il jeta ses bras dans l'air (proposition indépendante juxtaposée)
-, tournoya comme un oiseau blessé (proposition indépendante juxtaposée)
-et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce. (proposition indépendante coordonnée)
L'extrait est tiré de la nouvelle "Le salaire du sniper" de Didier DAENINCKX.
Ce qui est implicite dans cet extrait c' est le meurtre de Yochka

jbicrel 11/11/2016 16:33

Parfait, bravo !

Rocaboy 06/11/2016 12:40

Bonjour
-à sa demande yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées =proposition indépendante
-son corps se découpait à contre-jour dans le ciel =proposition principale
- quand le coup de feu claqua =proposition subordonnée
- il jeta ses bras dans l'air, tournoya = proposition principale
- comme un oiseau blessé.=proposition subordonnée
- et s'abbatit au pied-de-biche jean-Yves Delorce. = proposition de coordination

L'auteur de cette nouvelle est Didier daeninckx
Le titre de cette nouvelle est le salaire du sniper que j'ai trouve dans le cahier1, partie les chapitres étudiés
Et ce qui implicite dans ce passage est la mort de yochka

jbicrel 11/11/2016 16:33

- il jeta ses bras dans l'air, tournoya = deux verbes conjugués donc deux prpositions
- comme un oiseau blessé.=pas de verbe donc pas de proposition

marc lenouvel 05/11/2016 18:39

À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées: proposition indépendante
Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel quand le coup de feu claqua:proposition principale et proposition subordonée de temps.
Il jeta ses bras dans l'air, tournoya comme un oiseau blessé et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce:1 proposition indépendante+ 2 propositions indépendantes coordonnées.

il s'agit d'un extrait du "salaire du sniper" de d. daeninckx
Ce qui est implicite c'est la manipulation du jeune homme dont se sert le reporter pour faire de l'audimat.

jbicrel 11/11/2016 16:31

Parfait, bravo !

HENRY Manon 04/11/2016 21:29

À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées.
Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel
quand le coup de feu claqua.
Il jeta ses bras dans l'air,
tournoya comme un oiseau blessé
et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce.
L'auteur est Charles Pinet et le titre est oiseau mort, eau-forte.
On comprend dans cet extrait que l'enfant va mourir a la fin.

jbicrel 11/11/2016 16:31

C'est exact jusqu'... à (avec un accent) la fin, oui. Mais tu devais donner la nature des propositions aussi puisque tu as appris à le faire.

marilou daniel 04/11/2016 19:04

à sa demande Yoshka escalada de bonne grâce les pierres érodées.
proposition indépendante
son corps se découpait à contre-jour dans le ciel
proposition principale
quand le coup de feu claqua
proposition subordonnée
il jeta ses bras dans l'air,
proposition principale
tournoya comme un oiseau blessé
proposition juxtaposée
et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce
proposion coodonnée
Ces propositions viennent de la nouvelle de Didier Daenincks "le Salaire du Sniper"
Ce qui est implicite dans ce passage est le fait que Yoshka se fait tuer lorsqu,il tombe à cause du coup de feu

jbicrel 11/11/2016 16:28

Parfait mais en plus d''être juxtaposée et coordonnée les deux dernières propositions sont aussi indépendantes.

ROUAULT Loane 04/11/2016 18:50

À sa demande Yochka escalada de bonne grâce les pierres érodées. (proposition indépendante)
Son corps se découpait à contre-jour dans le ciel (proposition principale)
quand le coup de feu claqua. (proposition subordonnée)
Il jeta ses bras dans l'air, (proposition indépendante)
tournoya comme un oiseau blessé (proposition indépendante)
et s'abattit aux pieds de Jean-Yves Delorce. (proposition indépendante)
Ce texte a été tiré de la nouvelle « Le Salaire du Sniper » écrit par Didier Deaninckx.
La dernière phrase est implicite car il est sous-entendue que Yochka est mort.

jbicrel 11/11/2016 16:26

Parfait mais on écrit "il est sous-entendu" sans e