Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

Et maître Chicot s'en alla, content comme un roi qui vient de conquérir un empire.
    La mère Magloire demeura songeuse. Elle ne dormit pas la nuit suivante. Pendant quatre jours, elle eut une fièvre d'hésitation. Elle flairait bien quelque chose de mauvais pour elle là dedans, mais la pensée des trente écus par mois, de ce bel argent sonnant qui s'en viendrait couler dans son tablier, qui lui tomberait comme ça du ciel, sans rien faire, la ravageait de désir.
    Alors elle alla trouver le notaire et lui conta son cas. Il lui conseilla d'accepter la proposition de Chicot, mais en demandant cinquante écus de cent sous au lieu de trente,

Le point joker des vacances revient à Marc et à Loane, les seuls à avoir bien distingué les propositions de cet extrait (les réécrire l'une sous l'autre) puis nommé l'auteur et donné le titre de la nouvelle d'où il provient. Voir ci-dessous leur réponse.

Pour vous entraîner à identifier les propositions, profitez des jeux sérieux que je vous ai concoctés là : http://rienquepourvous.net/2016/03/college-4e-jeux-serieux-pour-revoir-la-construction-des-phrases.html

image :Quentin Metsys (1466 - 1530),Le Prêteur et sa femme,1514,Credit: Photo (C) RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Tony Querrec, Musée du Louvre http://www.louvre.fr

 

Commenter cet article

marc le nouvel 26/10/2016 20:37

Et maître Chicot s'en alla, content comme un roi (proposition principale) qui vient de conquérir un empire (proposition subordonnée relative)
La mère Magloire demeura songeuse. (proposition indépendante)
Elle ne dormit pas la nuit suivante. (proposition indépendante)
Pendant quatre jours, elle eut une fièvre d'hésitation. (proposition indépendante)
Elle flairait bien quelque chose de mauvais pour elle là- dedans, (proposition indépendante)
mais la pensée des trente écus par mois -, de ce bel argent sonnant (proposition principale)- qui s'en viendrait couler dans son tablier (proposition subordonnée relative)-, qui lui tomberait comme ça du ciel, sans rien faire (proposition subordonnée relative), la ravageait de désir (suite de la proposition principale).
Alors elle alla trouver le notaire et lui conta son cas. (propositions indépendantes coordonnées)
C’est un extrait de la nouvelle « le petit fût » de Guy de Maupassant.

jbicrel 04/11/2016 14:11

parfait !

Anaelle 22/10/2016 17:05

-[Et maître chicot s'en alla]
-[content comme un roi qui vient de conquerir un remplir]
-[La mère Magloire demeura songeuse ]
-[Elle ne dormit pas la nuit suivante.]
-[Pendant quatre jours,elle eut une fièvre d'hésitation.]
-[Elle flairait bien quelque chose de mauvais pour elle la dedans, mais la pensée des trente écus par mois de ce bel argent sonnant]
-[qui s'en viendrait couler dans son tablier ]
-[qui lui tomberait comme ca du ciel, sans rien faire,la ravageait de desir]
-[ Alors elle alla trouver le notaire ]
-[et lui conta son cas]
-[Il lui conseilla d'accepter la proposition de chicot]
-[mais en demandant cinquante ecus de cent sous au lieu de trente]

L'auteur de la nouvelle est Quentin Metsys son titre est Le prêteur et sa femme.Il provient du grand palais(musée du Louvre)

jbicrel 04/11/2016 14:17

Attention ! chaque proposition doit contenir un seul verbe conjugué
-[Et maître chicot s'en alla content comme un roi]
-[qui vient de conquérir un remplir]
... [mais la pensée des trente écus par mois de ce bel argent sonnant la ravageait de désir]
... [Il lui conseilla d'accepter la proposition de chicot mais en demandant cinquante écus de cent sous au lieu de trente]
La nouvelle est de Guy de Maupassant, c'est le tableau qui est de Quentin Metsys.

marilou daniel 21/10/2016 20:02

la nouvelle est " le petit fût" de Guy de Maupassant
-Et maitre Chicot s'en alla
-content comme un roi qui vient de conquérir un empire
-la mère Magloire demeura songeuse
-elle ne dormit pas la nuit suivante
-pendant quatre jours, elle eut une fièvre d'hésitation
-elle flairait bien quelque chose de mauvais pour elle là-dedans
-mais la pensée des trente écus par mois, de ce bel argent sonnant qui s'en viendrait couler dans son tablier
- qui lui tomberait comme ça du ciel, sans rien faire, la ravageait de désir
-alors elle alla trouver le notaire
-et lui conta son cas
-Il lui conseilla d'accepter la proposition de Chicot, mais en demandant cinquante écus de cent sous au lieu de trente,

jbicrel 04/11/2016 14:19

Attention ! un seul verbe conjugué par proposition et un pronom relatif commence toujours une proposition subordonnée relative.

ROUAULT Loane 21/10/2016 19:28

Les propositions de cet extrait sont:
-Et maître Chicot s'en alla, content comme un roi
-qui vient de conquérir un empire.
-La mère Magloire demeura songeuse.
-Elle ne dormit pas la nuit suivante.
-Pendant quatre jours, elle eut une fièvre d'hésitation.
-Elle flairait bien quelque chose de mauvais pour elle là dedans, mais la pensée des trente écus par mois, de ce bel argent sonnant
-qui s'en viendrait couler dans son tablier,
-qui lui tomberait comme ça du ciel, sans rien faire,
-la ravageait de désir.
-Alors elle alla trouver le notaire
-et lui conta son cas.
-Il lui conseilla d'accepter la proposition de Chicot, mais en demandant cinquante écus de cent sous au lieu de trente.
Cet extrait est tiré de la nouvelle "Le petit fût" écrit par Guy de Maupassant.

jbicrel 04/11/2016 14:25

Mets le sujet et son verbe dans la même proposition :
[mais la pensée des trente écus par mois de ce bel argent sonnant la ravageait de désir]
pour le reste, c'est parfait. Bravo.