Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

Pas de point joker cette semaine sauf pour Luc qui n'en a pas vraiment besoin mais qui a su  réécrire ce texte sans fautes dans ce pad https://mensuel.framapad.org/p/Bau2laire_corrig%C3%A9 , avant vendredi 18 heures ; un indice : il contient 27 fautes !

Il y a eu pourtant de belles tentatives. C'est en se trompant qu'on finit par apprendre. Alors continuez Loana, Clémence, Justine, Clément, Axel, Anne-Claire et tous les autres

 

"Sais C'est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à a Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc parti partie de la génération qui succède au aux puissants créateurs que sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autre autres, Baudelaire apartient appartient à ses ces artiste artistes qui, comme onteux honteux de venir après les grands maitres, vont remplacés remplacer la grandeur par le cinisme cynisme, la révolte par le mépri mépris.

Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peut peu de certitudes. En fête fait, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un chef de bataillon.

La fêlure viendrat viendra cent sans doute plutard plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicitée duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouvée trouver en son être une uniter unité: nervositée nervosité excessive, imagination débridé débridée, sensibilitée sensibilité exacerbée.

Pour tenter d'aracher d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui pare part pour Calcutta.Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotique exotiques, de la torpeur sensuel sensuelle, image obsédante de la mer.

illustration : Ivan Aivazovski - Le navire solitaire

[Récréation] L'énigme de la 21e semaine 2015

Commenter cet article

loana rifflard 22/05/2015 18:34

Madame Bicrel

Je ne vois pas ma faute.

Merci

jbicrel 22/05/2015 23:02

On écrit faire partie de ... Mais on écrit un parti ... Il ne faut pas confondre les deux...
Ps je t'ai envoyé un message sur l'Ent

Clémence B 21/05/2015 18:26

C’est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc partie de la génération qui succède aux puissants créateurs qu'eux sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle,Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autres, Baudelaire appartient a ces artistes qui, comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacer la grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris.

Sur sa famille, d'origine Champenoise, bien des légendes, peu de certitudes. En faite ,une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un chef de bataillon.

La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouver en son être une unité : nervosité excessive, imagination débridée, sensibilité exacerbée.

Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui part pour Calcutta. Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotiques, de la torpeur sensuelle, image obsédante de la mer.

jbicrel 22/05/2015 17:36

Hélas il reste 3 erreurs !

rault axel 21/05/2015 15:39

"C’est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc parti de la génération qui succède aux puissants créateurs qui sont Balzac, Hugo et Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autres, Baudelaire appartiennent à ses artistes qui comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacer la grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris.
Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peut de certitudes. En fête, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remaria avec un chef de bataillon.
La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicitée intérieure, dans l'impossibilité de trouver en son être une unitée : nervositée excessive, imagination débridé, sensibilité exacerbée.
Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui part pour Calcutta. Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotiques, de la torpeur sensuel, une image obsédante de la mer.
Illustration : Ivan Aivazovski - Le navire solitaire

jbicrel 22/05/2015 17:38

Hélas, 10 erreurs demeurent !

Dubois Valentine 21/05/2015 15:31

C’est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc parti de la génération qui succède aux puissants créateurs que sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autre, Baudelaire appartient à ses artiste qui, comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacés la grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris.
Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peut de certitudes. En fête, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un chef de bataillon.
La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouvée en son être une unité : nervosité excessive, imagination débridé, sensibilité exacerbée.
Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui pare pour Calcutta. Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotiques , de la torpeur sensuel, image obsédante de la mer.

jbicrel 22/05/2015 17:40

Hélas il reste 11 erreurs

Anne-Claire 18/05/2015 21:12

C'est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc parti de la génération qui succède aux puissants créateurs que sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autres, Baudelaire appartient à ces artistes qui, comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacer la grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris .
Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peu de certitudes. Enfaîte, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme « un enfant de vieux », Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un chef de bataillon.
La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouver en son être une unité : nervosité excessive, imagination débridée, sensibilité exacerbée,
Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui part pour Calcutta. Le jeune Baudelaire rapporte de L'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotiques, de la torpeur sensuelle, image obsédante de la mer .

jbicrel 22/05/2015 17:43

Hélas, deux erreurs demeurent.

Loana Rfflard 17/05/2015 18:52

"C'est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue Hautefeuille. Il fait donc parti de la génération qui succède aux puissants créateurs que sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin, Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autres, Baudelaire appartient à ces artistes qui, comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacer la grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris.
Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peu de certitudes. En fait, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un chef de bataillon.
La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouver en son être une unité : nervosité excessive, imagination débridée, sensibilité exacerbée.
Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui part pour Calcutta.Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums exotiques, de la torpeur sensuelle, image obsédante de la mer.
illustration : Ivan Aivazovski - Le navire solitaire

jbicrel 22/05/2015 17:45

Ah ! il en reste une ! quel dommage !

ROUAULT Justine 16/05/2015 19:19

C’est le 9 avril 1821 que naît Charles-Pierre Baudelaire, à Paris, rue
Hautefeuille. Il fait donc parti de la génération qui succède aux puissants
créateurs que sont Balzac, Hugo ou Delacroix. Avec Leconte de Lisle, Fromentin,
Flaubert, Renan, Courbet et bien d'autres, Baudelaire appartient à ses artistes
qui, comme honteux de venir après les grands maîtres, vont remplacer la
grandeur par le cynisme, la révolte par le mépris.
Sur sa famille, d'origine champenoise, bien des légendes, peu de
certitudes. En fête, une seule certitude : Charles est ce qu'on nomme "un
enfant de vieux". Son père décède en 1827 et sa mère se remarie avec un
chef de bataillon.
La fêlure viendra sans doute plus tard, dans la prise de conscience d'une duplicité intérieure, dans l'impossibilité de trouver en son être une
unité : nervosité excessive, imagination débridée, sensibilité exacerbée.
Pour tenter d'arracher son beau-fils à la délétère influence de la
littérature, son beau-père le fait embarquer à Bordeaux sur un navire qui pare
pour Calcutta. Le jeune Baudelaire rapporte de l'Ile Maurice une grande partie
de son inspiration poétique : souvenir oriental, thème du paradis perdu, des parfums
exotiques, de la torpeur sensuelle, image obsédante de la mer.

jbicrel 22/05/2015 17:47

Hélas, il reste 4 erreurs