Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

"C'est décontracté. On chante, on danse, on rit. On se concentre, sans chichi. Chacun a deux petites tasses. Une étroite, la tasse à humer. L'autre évasée, la tasse à boire. On verse le [liquide] dans la première, et, aussitôt, on transvase dans la seconde.

Avant de boire, on respire l'odeur et la vapeur du [liquide]. Une inhalation raffinée, une méditation olfactive. Ensuite, on goûte, comme on goûterait un grand vin."

Vous avez déjà lu ça quelque part, n'est-ce pas ? Anne-Lise, Loana et Justine méritent bien  le point joker et le coup de chapeau dus au gagnant ! Il suffsait pour cela de lire le quotidien que je vous remets chaque jour depuis que nous sommes des classes presse ! Je vous mets cet aticle d'intrêt culturel évident en document joint sous ce texte.

source de l'image : http://www.uqam.ca/

[Récréation] L'énigme de la 11e semaine 2015

Commenter cet article

ROUAULT Justine 10/03/2015 17:21

C'est Anne Kiesel qui a écrit un article sur les vieux thé de chine. Il a été publié vendredi 6 mars dans le Ouest-France.

Rifflard Loana 09/03/2015 18:40

C'est la page CULTURES-MAGAZINE de OUEST FRANCE du Vendredi 6 mars 2015.
GOÛT
Reportage à Zhengzhou

LES VIEUX THES DE CHINE

Cela répond à l'interview

A quoi ressemble une cérémonie du thé ?
C'est décontracté. On chante, on danse, on rit. On se concentre, sans chichi.
Chacun a deux petites tasses. Une étroite, la tasse à humer. L'autre évasée, la tasse à boire. On verse le thé dans la première, et, aussitôt, on transvase dans la seconde.
Avant de boire, on respire l'odeur et la vapeur du thé. Une inhalation raffinée, une méditation offactive. Ensuite on goûte, comme on goûterait un grand vin.

Article de Anne KIESEL

MORVAN Anne-lise 07/03/2015 10:03

Ce texte je l'ai lu dans la page culture magazine du OUEST FRANCE du 06/03/15
Il a été écrit par Anne KIESEL Reportage à Zhengzhou
Il parle des vieux thés de Chine et de l'art de les déguster

rifflard L 07/03/2015 00:38

C'est le livre de MOLIERE une comédie-ballet, en trois puis cinq actes LE BOURGEOIS GENTILHOMME que nous étudions en ce moment, j'ai commencé à le lire fin des vacances.
M. Jourdain est un personnage créé et joué par Molière lui-même. Il est amoureux de la marquise Dorimène. Il est vaniteux, il se prend pour un noble. Il a engagé un Maître de Musique, un Maître à danser pour lui apprendre les bonnes manières afin qu'il puisse séduire Dorimène, il est marié à Madame Jourdain.

Le passage que vous citez est dans l'acte IV Scène 1 du BOURGEOIS GENTILHOMME.
IL offre à Dorimène un délicieux diner où l'on hume les bonnes odeurs de cuisine comme le bouillon perlé. Les musiciens et la musicienne prennent des verres enchainent deux chansons ayant pour titres à boire, et sont soutenus de toute la symphonie.

jbicrel 07/03/2015 09:13

Bien essayé mais non, ce passage ne vient pas de là !