Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

C'est un verbe dont le sens premier est "écraser, aplatir, assomer" mais on l'emploie surtout au sens figuré dans le sens de "s'épuiser" et parfois même dans le sens de "bouleverser", "énerver"... et tout cela, là-bas, du côté de Marseille.

Clémence, la première a trouvé "escagasser" ce joli verbe de quatre syllabes aux accents du midi que Bouzigue disait à Joseph dans Le Chateau de ma mère de Marcel Pagnol. Elle remporte donc la sucette de la semaine.

« Table dorientation marseille » par revjoyTravail personnel. Sous licence CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons.

 

[Récréation] L'énigme de la 46e semaine !

Commenter cet article

Belgy Amélie 11/11/2014 11:18

Je pense que le verbe est " écrabouiller " .

rifflard Loana 08/11/2014 12:19

Le verbe de quatre syllabes est ESCARGASSER.

Marcel Pagnol, le Château de ma mère, p. 373.

« Tu me permettras de regretter qu'en ce monde, le vice soit trop souvent récompensé ». La voix de Bouzigue, devenue étrangement nasillarde, lui répondait : « Joseph, Joseph, tu m'escagasses (…)


● escagasser verbe transitif (provençal escagassa, affaisser, écraser) Dans la région provençale, détériorer, abîmer quelque chose. Fatiguer, agacer quelqu'un.
* * *

⇒ESCAGASSER, verbe trans.

Région. et fam.

A.— [Provence] Corriger fortement, assommer à force de coups (quelqu'un). J'entre (...) et tombe en pleine scène marseillaise : — Petit malheureux, si tu touches encore à quelque chose, je t'escagasse, moi! (M.-Th. de Saint-Paul ds L'Œuvre, 20 déc. 1941).

B.— Au fig., fam. Importuner fortement, ennuyer. Synon. fam. barber, embêter, empoisonner, enquiquiner. Avec tous tes boniments, tu m'escagasses (LACASSAGNE, Arg. « milieu », 1928, p. 83). La voix de Bouzigues, devenue étrangement nasillarde, lui répondait :« Joseph, Joseph, tu m'escagasses... » (PAGNOL, Le Château de ma mère, 1958, p. 373 ds QUEM. DDL t. 9).


♦ Régional (sud-est de la France).

1 Assommer, réduire en bouillie. || Celui-là, je vais l'escagasser. — (Choses). Démolir, abîmer complètement. || Je te prête mon vélo, mais tu ne l'escagasses pas !

2 Fig. Fatiguer, ennuyer. || Arrête de parler, tu m'escagasses.

Henry Pauline 07/11/2014 22:21

Le verbe est "escagasser".

Clémence B 07/11/2014 21:53

Le verbe est escagasser: .La voix de Bouzigues,devenue étrangement nasillarde, lui répondait : « Joseph, Joseph, tu m'escagasses... » (Pagnol, Le Château de ma mère,1958,)