Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers les mots de passe mais en contrepartie je demande une contribution aux frais de publication : 1.38€ par mot de passe par PayPal. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter.

 

 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par jbicrel

Née en 1816, orpheline de mère à l'âge de 5 ans, j'ai été élevée avec mes 5 frères et sœurs par mon père, un homme instruit, passionné de littérature. J'ai d'ailleurs publié des poèmes avec mes sœurs avant de publier un roman en 1847 qui m'a rendue célèbre.

Vous l'avez compris, je suis une romancière du XIXe siècle et un roman m'a rendue célèbre. Mais sauriez-vous me nommer et trouver le titre de mon roman ?

La sucette de la 13e semaine revient à Loana qui a trouvé  qu'il s'agit de Charlotte Brontë l'auteure de Jane Eyre. Clémence et Pierre-Yves ont eux aussi trouvé la bonne réponse mais un peu plus tard. Bravo à tous les trois !


Infos du livre audio - Audiocite.net

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre-Yves 26/03/2014 15:14

Charlotte Brontë a écrit "Jane Eyre"

Chloé gestin 23/03/2014 12:33

Bonjour, je pense que la romancière est charlotte Brontë et que le livre écrit en 1847 est "Jane Eyre"

Loana Rifflard 22/03/2014 14:27

C'est Charlotte Brontë une romancière née le 21 avril 1816 à Thorton et morte le 31 mars 1855 à Haworth dans le même comté en Angleterre.

Son roman, Jane Eyre est publié en 1847 sous le pseudonyme de Currer Bell, il fait sensation.

Héritier de la tradition du roman gothique, ce récit à la première personne scandalise certains par l'affirmation de soi et la détermination de l'héroïne - on est en pleine époque victorienne - mais son style somptueux, à la fois passionné et parfaitement maîtrisé, en fera un immense best-seller.

Pour l'histoire :

Troisième fille du révérend Patrick Brontë, au sein d'une famille de condition modeste qui compte six enfants, elle bénéficie, comme ses quatre sœurs et son frère, de la présence d'un père qui a poussé ses études classiques jusqu'à l'Université de Cambridge, et n'hésite pas à leur transmettre sa culture et sa vision du monde.

Elle connaît cependant très tôt, alors qu'elle est encore tout enfant, le deuil de sa mère, puis de ses deux sœurs aînées, frappées par la tuberculose.

Malgré sa condition de femme et son absence de moyens financiers, elle réussit à publier ses poèmes et ceux de ses sœurs (sous des noms masculins), Elle est considérée aujourd'hui comme l'une des romancières de langue anglaise les plus accomplies.





Un jour, en 1845, Charlotte découvre par hasard des textes d'Emily. Éblouie par leur qualité, elle propose à ses sœurs de publier un volume collectif qui paraîtra sous le titre Poems by Currer, Ellis and Acton Bell (1846). Les trois sœurs se mettent alors à des romans. Ceux d'Anne et Emily, Agnes Grey et Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), sont acceptés par un éditeur, mais non le récit de Charlotte, The Professor. Un jour, en 1845, Charlotte découvre par hasard des textes d'Emily. Éblouie par leur qualité, elle propose à ses sœurs de publier un volume collectif qui paraîtra sous le titre Poems by Currer, Ellis and Acton Bell (1846). Les trois sœurs se mettent alors à des romans. Ceux d'Anne et Emily, Agnes Grey et Les Hauts de Hurlevent (Wuthering Heights), sont acceptés par un éditeur, mais non le récit de Charlotte, The Professor. En revanche, son second roman, Jane Eyre, publié en 1847 sous le pseudonyme de Currer Bell, fait sensation. Héritier de la tradition du roman gothique, ce récit à la première personne scandalise certains par l'affirmation de soi et la détermination de l'héroïne - on est en pleine époque victorienne - mais son style somptueux, à la fois passionné et parfaitement maîtrisé, en fera un immense best-seller. Elle entame alors un troisième roman, Shirley. Bell, fait sensation. Héritier de la tradition du roman gothique, ce récit à la première personne scandalise certains par l'affirmation de soi et la détermination de l'héroïne - on est en pleine époque victorienne - mais son style somptueux, à la fois passionné et parfaitement maîtrisé, en fera un immense best-seller. Elle entame alors un troisième roman, Shirley.
La suite à vous de la découvrir ....