Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Licence Creative Commons
Rienquepourvous.over-blog.com de Josiane BICREL est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé.

 

 

QR Code à flasher

QR Code

Publié par jbicrel

[Option latin] Le latin en 5e ? Un choix réfléchi

Avete!

En cette fin de 2e trimestre, les 6e s'interrogent sur le choix de l'option latin qui leur est proposée. "Faut-il cocher la petite case? À quoi le latin va-t-il bien pouvoir me servir? Cela ne me donnera-t-il pas trop de travail?"

Le choix du latin doit être un choix réfléchi. Son utilité n'étant pas toujours perceptible, des réticences apparaissent parfois. Jusqu’à deux heures de cours supplémentaires en 5e, trois heures en 4e et 3e, cela en vaut-il la peine?

La réponse est bien évidemment affirmative. L'étude d'une langue ancienne doit être perçue comme un apport culturel important:


- d'un point de vue linguistique et orthographique d'abord. Les élèves déplorent souvent les difficultés de la langue française, son orthographe leur paraît difficile. Pourquoi, par exemple, les mots "puits", "temps", "vingt" s'écrivent-ils ainsi? La réponse est étymologique ! "Puteus, "tempus" et "viginti" ! L'acquisition de mots dérivés du latin permet d'accroître son vocabulaire, de l'enrichir, de le réemployer dans des productions écrites d'une pauvreté de langage parfois effroyable...


- du point de vue littéraire ensuite: un(e) latiniste se sentira immédiatement plus à l'aise quand, parvenu(e) au lycée, il (ou elle) étudiera un texte de Montaigne, de Du Bellay, de Ronsard ou de Racine. Le vocabulaire utilisé, les références à l'Antiquité ne le rebuteront pas. Il en percevra plus facilement la richesse et la beauté.


- du point de vue historique également: le niveau 5e est plutôt orienté vers les origines de Rome, ses débuts; les 4e étudient les fondements de la République et les 3e abordent l'Empire et son cortège d'empereurs parfois "étranges"...


- du point de vue artistique enfin. Étudier le Latin c'est aussi aller à la rencontre des plus belles toiles de Poussin et de David, parfois des œuvres musicales de Purcell, de Berlioz ou de Haëndel, des créations cinématographiques et littéraires, … c'est se constituer une solide culture générale.

Comme n'importe quelle discipline, le latin demande un travail sérieux et régulier. Il exige de la rigueur, développe la logique. L'apprentissage du vocabulaire, des déclinaisons et des conjugaisons permet de comprendre et de traduire un texte latin, d'en extraire, comme disait Rabelais, "la substantifique moëlle". Mais ce travail ne prend pas des heures ! Il demande juste à être effectué régulièrement et les résultats d'une grande majorité des latinistes sont d'ailleurs tout à fait honorables. Ils peuvent apporter leur témoignage ici même. C'est la raison pour laquelle on demande aux latinistes de 5e un engagement ferme pour au minimum les trois années de collège.

Les divers onglets consacrés au latin sur rienquepourvous.net vous donnent un aperçu de ce que cela représente.

Bonne réflexion!

Valete!

Commenter cet article

Anne-Laure 04/09/2014 18:28

Aujourd'hui cours Religion et Société ! Même le propos introductif est passionant. Ayant des notions de latin, de Ciceron, de St Augustin, ça me permet de mettre des choses bout à bout !

eepa.fr 12/08/2014 14:51

Il est vrai que la question fait débat depuis bien longtemps cependant certains enfants apprennent mieux à un jeune âge. Tout comme l'anglais et l'espagnol, l'apprentissage doit également être une volonté des enfants eux-mêmes. Le latin permet une ouverture sur le langage que souvent les étudiants regrettent de ne pas avoir apprit plus jeune.

Thomas Léo 17/04/2014 18:35

Léo Thomas, 2nde,
Bonjour,
Pourquoi choisir le latin? Voilà une question épineuse à laquelle de nombreuses personnes qui n'ont pas choisi cette option répondront par des clichés: abondance de travail, baisse de la moyenne, difficulté... C'est pourquoi, en tant que latiniste, et cela fait maintenant 4 ans tout comme Pierres-Yves, que je vais vous donner mes arguments pour répondre à cette fameuse question.

Personnellement, je ne passais pas plus de trois quart d'heure par soir à étudier le latin et les exposés étaient aussi le petit plus qui nous rapportaient des points et des connaissances. Cela vous aidera beaucoup pour pouvoir ensuite effectuer des dissertations, des commentaires et autres compositions essentielles aux lycéens. Les déclinaisons, souvent décrites comme un travail rébarbatif et lassant, ne sont sûrement pas plus difficiles que les verbes irréguliers en Anglais! De plus, comme nous le font remarquer les autres latinistes qui nous ont fait parvenir ces commentaires, le latin est la racine des langues indo-européennes telles le français, l'espagnol et l'italien. Les capacités acquises dans cette option vous feront à coup sûr augmenter, même d'un dixième de point, toutes les matières car l'apprentissage du latin vous permettra de développer de nouvelles techniques pour mémoriser votre cours; cela viendra tout seul. Par exemple, entre la 6e et la 5e, ma moyenne générale avait augmenté de un demi point! Pour finir, le latin vous apporte de la culture générale utilisable dans les cours mais aussi dans d'autres domaines; prenez la célèbre marque d'équipementier sportif A**** et bien le nom de cette marque vient de l'expression latine "Anima Sana In Corpore Sano" c'est-à-dire « un esprit sain dans un corps sain »!
Faites en votre propre réflexion!

Ecole des Lettres 04/04/2014 08:52

Un débat voisin et complémentaire a cours en ce moment sur ecoledeslettres.fr/blog/education/ à l'adresse :
http://www.ecoledeslettres.fr/blog/education/je-suis-en-3e-jadore-lire-et-jadore-ecrire-je-veux-devenir-prof-de-litterature-mais-pour-etre-prise-dois-je-faire-du-latin-ou-du-grec-les-reponses-dune-cl/

Loana RIFFLARD 22/03/2014 16:46

Loana

Oui j'ai également testé la rubrique lire et lire....! Pour le français, autres langues, culture générale, cela ne peut que renforcer nos connaissances.

Loana 20/03/2014 18:50

Loana Elève de 5ème E

C'est très intéressant, j'ai eu la belle surprise de constater le nombre de mots que l'on peut retrouver dans les différentes langues qui se ressemblent ....! Français, Espagnol, Italien ..., je pense que cela va mettre aussi très utile pour l'Allemand que j'ai pris dès la sixième, comme le témoigne Pierre-Yves par la suite. Nous apprenons les déclinaisons ....! On ne peut qu'encourager les élèves qui pourront y découvrir un vrai +. Il faut juste étudier un peu plus...Pour la littérature également ....! Les livres de lecture concernant cette époque sont fascinants.
Les devoirs en ligne sont intéressant et nous aident beaucoup, les énigmes et les rebus nous font réfléchir ....!
Eh oui pour ma part je m'engage de suite pour les 3 ANNEES A VENIR.

Oui il faut travailler c'est logique comme toutes les autres leçons.

Je sais que ce sera un plus pour les moyennes générales....!

Oui bonne réflexion !

J.Bicrel 20/03/2014 19:09

Et le latin a un autre atout : comme on entend toutes les lettres, on ne peut pas faire d'erreurs en dictée !
Au sujet des lectures, il y a aussi sur ce blog une petite liste de livres de lecture cursive pour des latinistes ! c'est là http://rienquepourvous.net/page-601950.html

Pierre-Yves 04/03/2014 11:36

Bonjour
En tant que latiniste depuis maintenant 4 ans, j'approuve le fait que l'on a vraiment peu de devoirs. Personnellement, je n'y passais que rarement plus d'une demi-heure par semaine, et mon niveau était relativement élevé. Selon mon expérience, le latin permet d'améliorer ses capacités en français, car l'étymologie que l'on étudie et l'habitude à analyser les phrases que l'on prend sont d'une grande utilité a partie de la 5ème/4ème. De plus, le latin aide aussi à comprendre d'autres langues, car pour ceux qui ont pris/prendront l'allemand, vous étudierez les déclinaisons. C'est très facile pour les latinistes déjà habitués aux déclinaisons, et très difficile pour les autres ne disposant d'aucune connaissance dans le domaine.

Je tiens aussi à ajouter qu'en plus de tous ces points d'intérêts, il y en a un plus scolaire. En effets, régulièrement dans l'année, le latin apporte des notes pour soutenir le bulletin. Ces notes ne peuvent faire baisser la moyenne et la feront augmenter dès lors qu'elles dépasseront 10/20. De cette manière, un élève qui a 12/20 peut très bien grâce au latin atteindre 13 voire plus, sans travail excessivement acharné.

Bonne réflexion !

Viviane 12/03/2014 15:01

Pierre Yves, en tant que latiniste moi aussi, je pense que si le latin apportait autant de bénéfices que tu sembles le penser, il y aurait eu beaucoup moins d'abandons.
Cordialement Viviane.