Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rienquepourvous.net de  Josiane Bicrel est mis à disposition selon les termes de la licence creativecommons by-nc-sa/4.0

Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions 

Je donne volontiers les mots de passe mais en contrepartie je demande une contribution aux frais de publication : 1.38€ par mot de passe par PayPal. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code à flasher

Je donne gracieusement les mots de passe des documents protégés mais exclusivement aux collègues qui m’écrivent leur demande en commentaire avec une adresse académique. La Licence indiquée sur le blog est bien entendu à respecter

 

QR Code

 

 

 

 

 

 

 

Publié par jbicrel

 

La situation des garçons en éducation préoccupe plusieurs éducateurs, psychologues et parents, qu’ils soient du Canada ou d’autres pays membres de l’OCDE. Ils constatent un écart marqué entre les garçons et les filles dans presque tous les aspects de la vie scolaire : lecture, écriture, tests standardisés, comportement, décrochage scolaire. Plusieurs études affirment qu’un des facteurs les plus importants de la réussite dans la vie est la littératie. Cet article insiste sur le rôle fondamental des enseignants dans la motivation des garçons envers la lecture et l’écriture. Que faire pour motiver les garçons et susciter chez eux le goût de lire et d’écrire? L’auteur offre des réponses aux lecteurs. Son étude s’inspire d’ouvrages proposant des pistes de solutions d’amélioration de la motivation des garçons envers la lecture et l’écriture et, implicitement, envers la réussite scolaire.

La motivation scolaire et la réussite académique des garçons ont fait, dernièrement, l’objet de préoccupations de nombreux psychologues, éducateurs et parents. Puisque le facteur le plus important de la réussite dans la vie semble être la littératie, selon Tyre, la lecture et l’écriture deviennent donc, selon cette auteure, des compétences essentielles dans l’économie d’aujourd’hui: on réussit mieux en maths et en sciences si on est fort en lecture et en écriture, tandis qu’une faiblesse en lecture devient de plus en plus le facteur décisif dans le décalage des sexes[1]. Cette étude se concentre sur quelques ouvrages actuels qui proposent des pistes d’amélioration de la motivation des garçons envers la lecture et l’écriture, et implicitement envers la réussite scolaire.

Une analyse et de précieux conseils à lire dans cet article de Canada Education à lire ici dans le document joint.(publié sous licence creative common)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article